Taux de rebond élevé, c’est grave docteur?

Quand on suit un peu les statistiques de son site, on s’intéresse généralement à son taux de rebond mais qu’est ce que c’est en réalité? Faut il s’en soucier?

Les Analitycs et le taux de rebond

Vous avez votre site en ligne et vous avez les yeux rivés sur les statistiques. Vous regardes les chiffres. Le nombre de visiteurs, leur provenance, etc. Et la c’est le drame…

Vous êtes tombé sur le chiffre indiquant votre taux de rebond. Vous ne savez pas exactement ce que c’est mais vous savez qu’il vaut mieux éviter qu’il ne soit trop élevé. Et la, vous lisez 75%

Vous imaginez appeler votre développeur pour lui demander ce qu’il ce passe mais il ne sait pas vous aider…

C’est alors qu’en faisant une recherche sur Google, vous tombez sur cet article qui va vous expliquer aussi clairement que possible ce qu’il en est…

Asseyez-vous, on y va !

C’est quoi un taux de rebond ?

Le taux de rebond est le pourcentage de vos visiteurs qui visitent une seule page de votre site avant de s’en aller.

Pour clarifier, votre visiteur arrive, parcours (ou non) votre page puis clique sur le bouton « précédent », part sur un autre site ou ferme le navigateur.

Donc, soyez gentil de cliquer sur un lien avant de partir pour ne pas faire grimper ce fameux chiffre 🙂

comment analyser le taux de rebond ?

Le taux de rebond doit être analysé avec une certaine réflexion. Un taux de rebond élevé n’est pas toujours un signe dramatique.

Oui, je sais, je vous ai dit que les visiteurs ne restent pas sur votre site. Alors, en quoi cela pourrait être une bonne chose ?

Voyons les deux manières de réfléchir.

Le taux de rebond version pessimiste

On ne va pas se mentir, tout le monde ou presque voit le taux de rebond de façon négative. En effet, pourquoi pourrait on être content d’un pourcentage élevé?

Notre visiteur a probablement trouvé notre site

  • pas beau ou pas agréable
  • sans valeur ajoutée
  • n’est pas adapté au mobile
  • par erreur…

Et qu’elle que soit la raison, ce n’est pas fait pour nous faire plaisir .

Mais prenons deux minutes pour réfléchir autrement au même problème…

le taux de rebond version optimiste

Et si on prenais la vie du bon côté? Vous avez un site web avec un taux de rebond élevé, quelle bonne nouvelle !!

Votre site web est probablement tellement interessant que votre visiteur a trouvé son information directement. Votre visiteur arrive sur votre page après une recherche, il lit l’information qu’il est venu chercher et il s’en va. Tout le monde est content !

Certaines pages auront un taux de rebond plus élevé comme par exemple, votre page de coordonnées, une page qui afficherait vos horaires d’ouverture, etc.

Ou est la vérité dans cette analyse ?

Le critère de taux de rebond seul n’est pas toujours suffisant pour avoir une idée globale de l’état de votre page.

Je vous invite à regarder également le temps passe en moyenne sur vos pages qui ont ce taux de rebond élevé.

Imaginez un internaute qui arrive sur votre page, il y reste 2 secondes puis s’en va.

Imaginez maintenant ce même internaute, qui arrive sur votre page, il y reste 5 minutes puis s’en va…

À votre avis, comment faut il analyser ces deux cas?

Bien sûr, l’internaute qui est resté 5 minutes sur votre page web est probablement satisfait de sa visite. Le premier qui est resté 2 secondes par contre, il y a sûrement des améliorations à faire.

quand faut il s’inquiéter ?

Comme à chaque fois qu’on parle de référencement, il faut garder en tête le mot « naturel ».

Un bon article de blog peut prendre plusieurs minutes à lire et ne demande pas spécialement de clique supplémentaire. Une page de coordonnées peut donner satisfaction en quelques secondes…

Si votre article de blog pour lequel vous avez donné beaucoup de temps récolte un taux de rebond haut et une moyenne de temps passé, bas, il y a fort à parier qu’il va falloir le retravailler…

Quel est la moyenne d’un taux de rebond acceptable ?

Pour savoir si votre taux de rebond est acceptable ou si vous devriez penser à rectifier le tir, il est important de distinguer le type de site que vous avez.

On peut séparer les sites web en deux catégories

  • E-commerce
  • Blog / actualité

Le taux de rebond d’un site e-commerce

Prenons l’exemple d’un site e-commerce classique. Vous recherchez des croquettes pour votre chat, un Maincoon par exemple… Vous tapez sur Google “achat croquettes Maincoon”. Vous tombez sur le premier site. Vous avez une page qui liste les types de nourriture. Vous cliquez sur le lien pour voir la description de celle qui vous intéresse. Vous l’ajoutez au panier, vous arrivez sur une page de payement, payez et c’est fini.

Vous avez donc visité pas mal de pages sur ce site. Et même dans le cas ou vous ne trouvez pas votre bonheur, vous aurez probablement visité plusieurs pages pour trouver ce que votre super animal allait manger.

Partant de cet exemple, l’analyse est donc évidente. Un site e-commerce aura un taux de rebond relativement faible. Certaines statistiques parlent d’un taux de rebond moyen allant de 20 à 40%.

Le taux de rebond d’un blog ou site d’actualité

Pour un blog, c’est différent. Prenons encore un exemple d’une situation classique pour l’utilisation d’un blog.

Vous faites une recherche sur Google à propos d’un sujet ou vous avez vu passer l’article via un réseau social. Vous entrez sur le blog, vous lisez l’article… Et voila.

Il n’est pas souvent utile de cliquer sur une autre page pour avoir un complément d’information. Donc, après la lecture, vous avez votre réponse et vous quittez le site.

Partant de cet exemple habituel, vous m’avez vu venir… Il est donc normal qu’un blog ait un taux de rebond beaucoup plus élevé. Toujours d’après des statistiques, le taux de rebond moyen d’un blog est compris entre 70% et 90% (certains parlent même de 95%)

Comment améliorer mon taux de rebond ?

Alors, si vous avez un taux de rebond anormalement haut pour votre domaine d’activité, est-ce un drame ?

Disons que ce n’est pas un bon signe mais comme pour tout, une amélioration est toujours possible. Voyons quelques pistes pour faire descendre cette métrique…

Mieux cibler vos visiteurs

Comme votre site web doit s’adresser à sa cible, il est important de bien définir son persona. A partir du moment ou vous ne parlez pas clairement à votre lecteur, il ne s’identifie pas et n’à pas envie de continuer à parcourir des articles qui ne lui sont pas destiné.

Produire du contenu avec plus de valeur

Votre contenu ne contient peut-être pas les informations que votre visiteur pensait trouver en visitant votre page. Il serait intéressant de reprendre le contenu et de l’adapter ou l’améliorer en fonction de la promesse que fait votre titre. Une fois complété, reprenez l’analyse et comparez la période d’avant avec la période d’après les modifications. Si un changement est apparu, vous avez tout gagné !

Ajouter un appel à l’action

Quel que soit la page qui pose problème, il est toujours possible d’ajouter ce qu’on appelle un appel à l’action. Si vous ne donnez pas d’instruction à votre visiteur, il ne fera rien. Placer un bloc en fin d’article qui invite l’internaute à visiter un autre article, une page de contact ou tout autre page lui donnant un supplément d’information pourra diminuer votre taux de rebond et augmenter le temps moyen passé sur votre site.

Taux de rebond élevé, c’est grave docteur?
Votez pour cet article