Écrire un article pour vos visiteurs ET pour Google ?

Quand Il faut créer des articles sur un blog qui ont pour but de le référencer, il est très facile de créer des textes techniques qui auront au final peu d’intérêt pour les lecteurs. Écrire un article pour vos visiteurs est pourtant fondamental.

Il est pas rare de tomber sur certains articles qui ont clairement été rédigée pour faire plaisir à Google. Ce type d’article où vous avez le mot-clé qui apparaît dans le titre principal dans les sous-titres, dans chaque paragraphe. Dès qu’une expression apparait en gras, vous pouvez être sûr il s’agit de ce groupe de mots visé par le rédacteur.

Le problème si vous tombez un jour sur ce genre d’article, c’est que vous vous avez beaucoup de chance de ne pas finir sa lecture. Il y a une chose il ne faut pas oublier, c’est que c’est les visiteurs n’aiment pas votre contenu, Google ne l’aimera pas non plus…

Après tout, si voulez en article de 1000 mots contient 100 fois exactement la même expression, vous endormirez rapidement.

L’importance d’écrire pour Google et d’écrire un article pour vos visiteurs

Quand on parle d’écrire un article pour Google, on entend par là le faite que l’article soit optimisé pour le référencement naturel. Sans cette optimisation, il y a fort peu de chance que Google comprenne de quoi vous parlez. Il est donc primordial de ne pas négliger cette partie de l’écriture. Dans le cas contraire vous rédigerez probablement beaucoup d’articles pour très peu de résultats.

L’évolution de la rédaction web

Il y a quelques années, le contenu était la partie la plus importante pour pouvoir référencer vos pages sur les moteurs de recherche. Peu importe la qualité de celui-ci, ah bon nombre de répétitions de votre expression clé principale pouvaient vous permettre d’être positionné très confortablement dans les résultats Google.

Mais ça, c’était avant…

Mais qu’est-ce qui a changé alors?

Avec le temps, Google a fini par comprendre que les résultats qu’il affichait étaient de moins en moins pertinents pour l’internaute. Il a donc commencé à développer son moteur de recherche dans le but de “comprendre” le contenu textuel des pages.

C’est à partir de ce moment que les pages créées pour l’optimisation pour le référencement naturel à changé.

Il devait alors complètement inutile et même dangereux de vouloir à tout prix pousser son mot clé de manière abusive parce que Google était capable de pénaliser votre site.

L’arrivée du référencement naturel réellement naturel…

Bien que l’optimisation technique soit toujours très importante a l’heure actuelle, le contenu a pris une part beaucoup plus importante dans le classement de vos pages sur les moteurs de recherche.

Pour bien écrire un article pour vos visiteurs, Il faut donc bien distinguer deux choses :

  • la rédaction pour votre lecteur
  • la rédaction pour les moteurs de recherche

La rédaction pour votre lecteur

Quand on parle de rédaction, de référencement, de mots-clés, etc. on se penche souvent sur le côté technique. Il serait dommage d’oublier que malgré ce côté important votre première cible sont vos lecteurs.

Vous aimez-vous lire du texte vous avez l’impression que l’idée principale se répète encore, encore, et encore? Si votre réponse est : « non », imaginez bien que vos visiteurs répondront la même chose…

Google n’existe pas…

Le conseil premier pour rédiger du texte agréable à lire sera de faire comme si les moteurs de recherche n’existaient pas… Écrivez simplement, garder simplement votre idée principal en tête et lancez vous dans la rédaction.

Relisez-vous et dites moi…

Si vous vous demandez si votre contenu est passé « naturel », relisez-vous ! Après cette relecture, quelle impression avez-vous ? Ce que vous venez de lire vos paraît-il avoir été écrit de manière naturel ? Avez-vous l’impression que votre mot-clé et peut-être un peu trop présent ?

C’est naturel…

Si, après cette relecture, tout vous paraît OK, c’est que ça l’est probablement. Félicitations !

C’est pas naturel…

Si la présence de certains mots clés vous fait hésiter quant au naturelle de la page, il y a de fortes chances qu’en effet, vous fassiez peut-être bien de les retirer.

Souvent, en modifiant un petit peu le sens de La phrase vous parviendrez à retirer cette vilaine expression superflue.

la rédaction pour les moteurs de recherche

Ne partez pas non plus dans le travers inverse. Sur optimisés n’est pas du tout une bonne idée, mais sous-optimiser ne sera pas meilleur.

Garder l’optimisation en retirent les mots clés

Alors me demanderez-vous, comment optimiser la page sur un mot clé si on ne veut pas afficher se mot clé ?

C’est à ce moment qu’apparait la notion de “Champ sémantique

Le champs sémantique – votre ami commun avec Google

Les champs sémantiques sont des groupes de mots se rapportant à une même idée.

Pour prendre un exemple, si votre page parle de Jaguar… de quoi parlez-vous ?

S’agit-il d’un animal sauvage ou d’une voiture de luxe ?

Tout le problème se situe ici. De quoi parlez-vous ? Pour clarifier la situation, en imaginant que vous parliez la voiture, vous pourriez parler aussi deux sièges en cuir de portière et de pneus.

Si par contre votre contenu traite de l’animal, alors il serait logique de rencontrer des mots tels que nature, arbres, nourriture, etc. Un mot un peu plus étonnant tel que « robe» aurait également sa place dans votre texte.

Je ne peux que vous recommander l’outil 1.fr qui vous donnera un nombre de mots importants relatifs à votre expression clé. Ils ne seront pas toujours exactement ce que vous attendez, mais vous aurez la les mots utilisez le plus fréquemment sur les meilleures pages concurrente pour le mot-clé que vous recherchez à placer sur Google.

Votre deuxième ami en commun…

Ce deuxième ami commun avec Google, ce sont les synonymes et les mots proches. Encore une fois, si vous parlez de voiture, vous pourriez employer le mot “véhicule” ou encore des mots comme “charrette” ou “fusée” en fonction de l’automobile à qualifier…

Écrire un article pour vos visiteurs ET pour Google ?
Votez pour cet article