Longue Traîne en Référencement Naturel ( Long tail SEO )

Définition de la longue traine SEO

La longue traîne en référencement naturel (Long tail SEO ou encore Longue Queue) a été utilisée en 2004 pour la première fois par un rédacteur chef, Chris Anderson. C’est une stratégie qui désigne l’ensemble des mots ou expressions clés qui sont peu recherchées par les internautes via les moteurs de recherche, mais qui, une fois réunies, apportent une source de trafic importante.

Une stratégie de référencement de pages SANS longue traîne

Si vous possédez un blog, ou même votre site web vitrine ou un site internet qui doit générer des ventes, vous avez probablement déjà entendu parler du principe qui dit: plus tu crées du contenu, plus les moteurs te verront. Cette théorie n’est pas fausse, mais… Ce n’est pas si simple.

imaginons que vous avez un site qui traite de jardinage. Je n’y connais rien mais, imaginons… Quels sont les mots clés que les internautes peuvent rechercher de manière générique ?

Peut-être que les recherches donneraient quelque chose comme ça:

  • jardin
  • salon de jardin

Ces termes sont intéressants car ils représentent un grand nombre de visiteurs potentiels et surement aussi un nombre de vente. Le volume de recherche est tellement important que l’outil de Google, le Keyword Planner, nous annonce que ces 2 expressions clés sont recherchées chacune entre 100.000 et 1.000.000 fois par mois. Si vous parveniez à vous placer dans les quelques premiers résultats sur Google, c’est sur, vous auriez un site qui marche, votre succès serait total !

En quelques secondes, on voit sur Google que

  • la première recherche donne environ 123.000.000 résultats.
  • La dernière: 6.390.000 résultats…

A votre avis, sera il facile de positionner vos pages internet dans les premières résultats de Google ? Bien qu’elles soient importantes à vos yeux ? Pensez vous pouvoir vendre beaucoup de produits ? Vos plus gros concurrents devant vous sont en fait les plus grosses entreprises de votre domaine, parfois des géants. La ou vous mettez un place une stratégie de référencement google, eux sont en place depuis des années et ont alloués un budget important à leur agence webmarketing.

Vous arrivez donc en retard et avec moins de moyens. Malgré cela, arriver sur la première page n’est pas impossible. Il va simplement vous falloir beaucoup de temps et d’efforts pour rattraper votre retard. Pour la différence au niveau financier, la solution est: les livres. Rien ne vous empêche de lire les classiques du référencement naturel comme le livre d’Olivier Andrieu: Réussir son référencement web, ou celui de Lionel Miraton: Search Optimization (en Français). Ces livres ne sont pas les seuls intéressants mais apportent une vision complémentaire au sujet.

L’apprentissage du SEO est long mais la mise en place des actions à réaliser n’est (souvent) pas des plus difficile. Par contre, Google mettra souvent plusieurs mois avant de prendre vos changements en compte.

Pourquoi utiliser la Longue traîne comme stratégie SEO ?

Comme tous les possesseurs de site internet, vous voudriez que le monde entier puisse lire vos articles… Mais n’oublions pas que…

L’effet de la longue traîne de Mr. Chris Anderson (appelée aussi parfois “Longue queue”) n’est pas une formule magique qui va faire passer votre site du statut d’inconnu à celui de star mondiale. Il demande des efforts et de l’investissement en temps ou financier mais ça marche. La réelle différence dans ce cas est qu’ici, on va s’attaquer à de plus petits poissons. Mais au moins, on sera sur de pouvoir manger…

En reprenant notre exemple de mots clés de tout à l’heure, on va essayer de trouver des mots clés plus précis, on va réfléchir à une requête plus longue.

Vous me direz qu’une expression avec plus de mots clés sera recherchée moins souvent par les utilisateurs !

C’est vrai, vous avez raison, et c’est la notre force !

Principe de la longue traîne

Pour rappel, les expressions clés de notre exemple étaient: jardin, abri de jardin et salon de jardin. On à vu qu’il serait réellement difficile d’approcher les premières places des pages de résultats Google (serp).

Maintenant, En faisant quelques recherches, voyons ce que donneraient des mots clé de longue traine. Si on remplaçait les termes de notre exemple par celles ci:

  • aménager un petit jardin
  • salon de jardin en résine tressée pas cher

Ici, je vous présente les données qui me sont fournies par l’outil SEM Rush qui est plus adapté aux longues recherches.

Dans ce nouvel exemple,

  • la première expression est recherchée en moyenne 590 fois par mois et Google affiche un nombre de concurrence à 435.000 résultats.
  • La seconde est recherchée environ 590 fois par mois et Google annonce 549.000 résultats.

Certes, les chiffres sont moins gros sur des termes plus spécifiques mais la concurrence est bien moindre.

Générez du trafic qualifié grâce à la longue traine

Le trafic qualifié désigne le groupe de vos visiteurs qui sont déjà intéressé par votre sujet. Imaginons que vous sortez premier sur google avec un article qui a comme titre et mot clé principal : “Jaguar”.

Vous allez probablement faire un nombre impressionnant de visiteurs. Mais, parlez vous de la voiture? de l’animal ? D’autres produits ?

Si votre cible est l’internaute fan de belles automobiles, vous attirerez aussi beaucoup de personnes qui correspondent pas à votre contenu. Les fans d’animaux dans ce cas, entreront dans le groupe qu’on appelle trafic non qualifié.

Plus votre article parlera d’un sujet de façon précise, plus vous aurez de visiteurs qualifiés. Si quelqu’un recherche dans Google “Comment changer la batterie d’une Clio de 2015“ et que vous avez un contenu qui répond à cette question, vous aurez effectivement moins de visiteurs que si votre article parlait de “batterie de Clio”. Mais tous les visiteurs que vous gagnerez seront réellement intéressé par ce que vous proposez.

Que vous travaillez votre référencement en suivant des conseils SEO ou que vous utilisiez la publicité avec Adwords, votre intérêt est d’amener des visiteurs sur votre site si ils sont intéressés par votre contenu pour ensuite générer une vente. Avoir plus de trafic est important, mais si les gens viennent et repartent aussi vite, c’est un mauvais signal donné a Google et ça ne vous aidera pas sur le long terme.

Il est souvent préférable de trouver une requête très précise qui marche et un peu moins concurrentielle et pouvoir vous retrouver en première position sur Google.

Bien utiliser la longue traine

Avoir un site internet et vouloir le référencer correctement est le but de toute entreprise. Quand on parle de longue traine, on parle aussi de création de contenu. Pour les moteurs de recherche, le contenu est roi.

Pour bien utiliser cette stratégie, il faut le temps de créer votre contenu. Le nombre de textes que vous allez rédiger sera plus important que le site que ne l’utilise pas. Ça prend du temps mais c’est la marche à suivre…

Votre but est de trouver un maximum de termes recherchés par vos futurs clients. Une fois ces expressions clés listées, voyez le nombre de fois ou elles sont recherchées par mois. Voyez également le nombre de pages positionnées et prenez une décision.

Lisez les sites qui sont dans les 10 premières positions sur les recherches que vous visez et, faites mieux ! Ecrivez des articles plus longs, apportez plus de valeur à vos lecteurs. Vous pouvez vous inspirer de ce que vous lisez mais ne copiez pas.

Regardez ce que les autres sites utilisent comme champs sémantique. Certains articles vous donneront des idées auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Comment trouver des mots clés de longue traine

En quelques mots, les mots clés entrant dans le concept de longue traine sont des requêtes plus spécifiques, beaucoup moins recherchées que les expressions phares de votre domaine. Mais, ces petits volumes de recherches, avec le cumul de chaque page, le total de visiteurs généré devient réellement non négligeable.

Ce qui veut donc dire qu’il va falloir créer du contenu basé sur tous les termes qui entrent dans cette catégorie. Et bien entendu, un article par expression clé. La ligne à respecter pour l’optimisation du contenu se travail aussi sur les titres et contenus comme pour les autres contenus.

Choisir les mots clés de longue traîne

Dès qu’on parle de trouver des mots clés, tout le monde parle toujours de Google Adwords et du Keyword Planner. Seulement, dans le cas du concept de la longue traîne, cet outil n’est pas réellement le plus adapté car les suggestions qu’il donne sont basées sur des termes clés destinées à de la publicité. l’achat de ces mots clés sont plus intéressants quand ils ciblent des requêtes de courte traîne.

Alors, quel méthode choisir pour trouver ces fameux termes qui nous intéressent? Je vais vous présenter ici 3 solutions simples et gratuites. Et cerise sur le gâteau, deux d’entres elles sont basées sur un site que vous utilisez probablement déjà tous les jours.

Longue traîne avec Google et la recherche associée

Prenez une expression générique de votre secteur d’activité. Si vous êtes dans le jardinage, essayez le mot jardin par exemple.

Faites la recherche sur google avec juste ce mot. Descendez en bas de la page des résultats. Vous voyez une petite zone qui dit: recherches associées <votre mot clé>

Vous voyez, déjà avec cette manoeuvre simple, vous gagnez une liste de requêtes un peu plus longue traine. Ce n’est pas assez, recommencez l’expérience avec un terme proposé ici.

Vous êtes intéressé par le mobilier de jardin? Prenez cette expression que vous a donné Google dans ses recherches associées et cliquez dessus. Si vous descendez encore en bas de la page de cette nouvelle recherche, vous découvrirez vite plusieurs requêtes qui doivent rentrer dans vos expressions de longue traine qui nous intéressent tant.

Google vous suggère cette liste en fonction des recherches effectuées et donc, même si elles n’ont pas été tapées des millions de fois, elles doivent avoir un potentiel mais, il faut le vérifier avant de ce lancer tête baissée.

Longue traine avec Google Suggestions

Cette deuxième méthode, toujours basée sur Google, fonctionne un peu différemment de la première. Ici, il vous suffit de commencer à taper votre terme dans la barre de recherche et de suivre le guide.

Commencez à écrire les mots de la requête que vous visez et prenez les suggestions que Google vous offre.

La longue traîne avec SEM Rush

Un peu dans la même optique qu’avec les recherches associées de Google, l’outil SEM Rush. Vous pouvez utiliser leur version gratuite même si vous êtes vite limité en nombre de résultats visibles, l’abonnement peut vite s’avérer utile.

L’idée ici est de faire votre première recherche générique et de regarder dans les mots clés de correspondance. Vous y découvrirez une liste différente de celle que Google vous à donné mais toute aussi intéressante. Le bouton “lire le rapport détaillé” (signalé par la flèche orange) vous donnera une liste plus longue.

Si vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur, cliquez sur l’expression clé qui vous intéresse et reprenez la nouvelle liste détaillée qui vous est proposée.

L’autre zone qui devrait vous plaire sur SEM Rush, c’est celle qui s’appelle “Mots clés de correspondance”.

Vous y trouverez des idées de mots clés parfois aussi génériques mais différentes de votre idée première. Il peut être judicieux de tester différentes variantes entre votre idée de base et les suggestions que vous recevez.

L’optimisation de la longue traine

Pour vous retrouver bien positionné dans les pages de recherche google et attirer vos futurs clients, votre premier atout est la rédaction web. Une fois l’indexation de vos contenus effectuée, votre deuxième atout sera votre patience. En effet, le content marketing (ou marketing de contenu) ce joue sur le moyen et long terme. Bien que la longue traîne puisse être plus rapide parce que vous avez moins de concurrence, cette technique de marketing digital est probablement l’une des plus lente.

Voila pourquoi il vaut mieux ne pas se tromper dans le choix des articles a rédiger.

Quel sujet choisir ?

Vous avez listé un maximum d’idées de titres d’articles à rédiger qui seraient potentiellement utile pour votre référencement et pour vos lecteurs? Félicitations, la première étape est franchie.

Pour pouvoir faire un choix éclairé et simple, sans devoir partir dans des tableaux Excel ou autre Google Sheets, je vous propose de rester sur SEMRush.

Tapez votre première expression clé et lancez la recherche. Si ce n’est pas déjà fait, cliquez sur le petit bouton “FR” pour que la recherche s’effectue dans cette langue et sur Google Fr.

Une fois les résultats affichés, descendez au niveau du tableau des mots clés de correspondance et cliquez sur le bouton “lire le rapport détaillé”. C’est en effet ici que nous allons analyser les termes pour améliorer ce qu’on appelle aujourd’hui votre search marketing.

Le tableau de résultats vous donne donc, sans compter la première colonne avec la case à cocher, les informations suivantes:

  • les mots clés
  • le volume de recherche mensuelle dans la langue choisie
  • KD est une estimation de la difficulté de vous classer correctement dans Google
  • CPC : Coup Par Clique approximatif sur le lien via une publicité
  • Con. est le niveau de concurrence sur cette expression
  • Résultats : Nombre de pages données sur Google
  • Tendance : En fonction des saisons, des périodes, …
  • SERP : Affichez la page le jour ou SEMRush a enregistré les informations

Qu’est ce que ce tableau nous apprend ?

Cette liste d’informations va vous aider à faire un tri dans vos idées. Toutes ne seront pas bonnes à travailler ou du moins, pas dans un premier temps. Dans un premier temps, il est de votre intérêt de viser les termes les plus rentables. Faites tourner les moteurs!

Dans l’exemple ci-dessus, la compétition est très élevée (la colonne “Con.” est presque toujours à 1. Ce qui indique le niveau de concurrence le plus élevé. Pour atteindre l’objectif fixé, on ne partira pas sur ces mots clés.

Analyse du tableau.

Voyons un peu plus en détail les informations données sur cette page. Le webmarketing demande de l’analyse…

les mots clés

Jusqu’ici, rien de bien surprenant, une liste de mots clés correspondant à votre mot clé donné. Tenez compte de ce qui vous intéresse car vous trouverez parfois des pépites auxquelles vous n’auriez jamais pensé.

Volume

Cette colonne correspond au volume de recherche mensuelle dans la langue choisie. Si une expression est recherchée quelques 10aines de fois, ça veut dire que même si vous êtes premier pour cette recherche, vous n’allez obtenir que quelques dizaines de visites par mois grâce à cet article. C’est peu et pour vos premières rédactions, ce n’est peut-être pas ce qu’il faut viser directement.

Si l’expression est recherchée plus de 1000 fois par mois, il est probable qu’elle ait déjà trop de concurrence pour rentrer dans la catégorie de longue traine. Evidement, si vous trouvez une expression clé qui vous intéresse, qu’elle à 10.000 recherches par mois et très peu de concurrence, c’est jackpot 🙂

KD

Cette colonne est une estimation de la difficulté de vous classer correctement dans les résultats de Google. SEMRush possède son algorithme de calcul et celui-ci nous donne son classement en fonction des sites concurrents, du nombre de résultats et surement de beaucoup d’autres critères…

CPC

Si vous faisiez une publicité sur Google Adwords, vous payeriez, à chaque clique, approximativement la somme indiquée dans cette colonne.

Con.

Ici est listé le niveau de concurrence sur cette expression. Il peut être difficile de distinguer l’utilité des informations de cette colonne avec celle nommée KD. Le nombre d’articles concurrents peut être très élevé mais ça ne signifie pas qu’elles soient optimisées pour le référencement naturel.

Pour exemple dans ce tableau avec l’expression “mobilier de jardin design”, la concurrence est de 1, avec 8.170.000 résultats. Le niveau de difficulté à vous classer est de 72.81. Donc, beaucoup de concurrence, mais un niveau de difficulté sous les 80.

Cette expression sera très difficile à gagner.

Pour un deuxième exemple, “mobilier de jardin pas cher” a une concurrence de 1, un nombre de résultat beaucoup plus faible de 605.000 pages. Mais une difficulté estimée à 85,46. Il y a fort à parier que dans ces pages, beaucoup soient mieux optimisées.

Bien qu’elle n’ait que 2.400 recherches mensuelles et qu’elle puisse entrer dans la catégorie des termes de longue traine, vous devrez faire beaucoup d’efforts pour vous placer sur cette expression.

Résultats

La colonne résultats est simplement le nombre de contenus données sur Google pour l’expression clé.

Tendance

La colonne de tendance est un point important à prendre en compte si vous travaillez dans un domaine ou il y a une forte saisonnalité. Si vous vendez des cadeaux de Noel, il y a des chance que vos internautes surfent chez vous un mois ou deux avant la fin de l’année. Si vous vendez des piscines, les recherches qui vous intéressent seront probablement faites avant le beau temps.

N’attendez pas le moment ou les gens vont faire taper ces requêtes pour écrire vos articles. Pensez que Google met du temps à vous lire et à prendre en compte ce que vous avez écrit.

SERP

Cliquez sur ce lien et vous verrez afficher la page du jour ou SEMRush a enregistré les informations données par Google.

Cette page décalée peut vous apprendre qui était placé au top des résultats et surtout de savoir de quoi ils parlent et comment ils en parlent.

Comment trouver les bonnes expressions de longue traine

La théorie n’est pas compliquée, il suffit de suivre la ligne directrice suivante.

  1. Trouver les mots avec un fort volume de recherche. En dessous de 100, c’est vraiment peu rentable dans un premier temps.
  2. Une colonne KD avec un chiffre le plus bas possible.
  3. La colonne Con. le plus proche de possible 0
  4. Le total des résultats pas trop élevés

Dit comme ça, ça parait simple. Et ça l’est… Mais ça demande du temps. Si vous attendez de trouver les bons termes avec des chiffres parfaits, il va vous falloir du temps parce que des experts SEO sont payés pour ça. Vous pouvez trouver des expressions “parfaites” mais mieux vaut ne pas être trop gourmand. Mieux vaut une expression un peu moins facile à viser mais qui apportera réellement un intérêt au niveau de votre trafic.

Il vous reste maintenant à lister toutes vos expressions et à vous faire une idée de la rentabilité par rapport au temps qu’il vous demandera en rédaction. Plus vous rédigez, plus vous analysez vos statistiques et plus vous vous rendrez compte de l’intérêt ou non des expressions que vous avez sélectionné.