Le modèle SPRI : Rédiger facilement ses articles

Avant de connaitre le modèle SPRI

Avec le modèle SPRI, Structurez vos textes en suivant sa logique et regardez votre idée de base grandir et devenir un texte exploitable

Quand on est rédacteur pour son propre blog, on doit être capable de créer des articles régulièrement.

Le problème est qu’il est souvent difficile de pouvoir faire un article en partant d’une idée simple. La plupart de nos idées pourraient se résumer à quelques lignes. Mais nous savons que Google ne s’intéressera pas aux articles de quelques dizaines de mots. Et au final, les visiteurs n’y trouveront pas d’intérêt.

Maintenant, que diriez vous si je vous parlais d’une méthode, d’un modèle, d’une structure de texte qui vous aiderait à développer une idée simple en texte long ?

Trop beau pour être vrai ?

Lisez la suite…

C’est quoi ça, le Modèle SPRI ?

Le modèle SPRI est, comme vous l’aurez compris, un acronyme qui se défini comme ceci:

  • Situation
  • Problème
  • Résolution
  • Information

Le S dans le modèle SPRI

Dans le modèle SPRI, le S désigne la situation. C’est un peu la phrase d’accroche du texte. Vous pouvez l’utiliser comme descriptif du problème vécu par votre lecteur. L’intérêt de ce petit texte est que votre lecteur puisse se dire: Ah, oui, c’est vrai, je connais cette situation et cet article va m’intéresser.

Une fois l’accroche réussie, l’internaute est pendu à vos lèvres (ou plutôt à votre clavier… ).

Passons à la suite…

Le P dans le modèle SPRI

Le P dans le modèle SPRI est la pour accentuer l’accroche du S. Nous allons ici parler du problème que la situation engendre. Pour que cette partie soit efficace, Il faut pouvoir raconter le problème de votre lecteur mieux qu’il ne le peut lui-même.

Ce texte à pour but d’enfoncer le clou. A ce stade, si le texte est bien réalisé, votre visiteur se dit “Ok, cet article est fait pour moi.”

Le R dans le modèle SPRI

Le R dans le modèle SPRI est la première phase de libération de votre lecteur. c’est la que vous lui annoncez qu’il existe une solution à son problème. Que malgré la gravité de son problème que vous lui avez si bien raconté, il existe une solution. Et c’est ici que vous lui livrez votre idée.

Mais, n’allez pas trop vite, mentionnez simplement votre solution. Donnez juste le nom de ce dont vous parlez. Le reste va suivre dans la prochaine étape

Le I dans le modèle SPRI

Nous en arrivons au dernier point dans le modèle SPRI, à savoir, le I.

Ce I représente les informations que vous allez donner à propos de l’idée dont vous venez de parler.

Ce sera probablement la partie de texte la plus longue car elle reprendra les réponses aux questions, les trucs à faire, les astuces… Bref, tout ce que vous pouvez expliquer pour que votre lecteur soit capable d’appliquer votre solution.

Ici, vous devez laisser parler votre expertise, vous connaissez votre sujet…

Exemple de rédaction avec le modèle SPRI

Afin de mieux vous permettre de comprendre et de visualiser le modèle Spri, prenons un exemple…

Imaginez que vous vouliez parler d’un outil qui empêchera vos lecteurs de procrastiner sur Facebook…

La Situation pourrait ressembler à ceci:

La première chose que vous faites le matin, c’est de passer sur Facebook… Quand vous pensez à commencer à travailler, vous vous rendez compte que deux heures se sont écoulées…

Le Problème sera par exemple:

Evidement, ces deux heures perdues, vous ne les rattraperez pas. Vous auriez pu, pendant ce temps, répondre à vos mails ou encore écrire un article pour votre blog. Vous savez que vous procrastinez mais il est difficile pour vous de ne pas tomber dans ce piège, jours après jours…

La résolution pourrait donner:

J’ai connu ce problème pendant longtemps. J’ai perdu des centaines d’heures sur les réseaux sociaux. Impossible de m’arrêter ! Jusqu’au jour ou j’ai découvert l’application X.

Les informations qui pourraient accompagner le texte :

Cette application est magique car elle vous permet de ne plus écrire les lettres contenues dans le mot “Facebook”. Impossible donc de vous connecter et de perdre du temps sur des tâches vraiment importantes.

Pour profiter de cette application, vous pouvez la trouver sur ce site web. Après l’installation, elle vous proposera d’effacer les lettres fautives de votre clavier. Ainsi vous n’aurez jamais plus la possibilité de procrastiner pendant vos heures de travail.

Bien entendu, l’application vous permet de programmer une tranche horaire dans laquelle le bloquage sera effectif.

Résultat de l’exemple de rédaction avec le modèle SPRI

Dans cet exemple, je pars d’une idée fictive. Cette application (je pense) n’existe pas. J’avoue ne pas avoir vérifié 🙂

Mais, remarquez à quel point la rédaction a été simple. Je suis parti d’un problème qui lui peut être tout à fait réel. J’ai imaginé simplement une solution logicielle. J’aurai pu rédiger beaucoup plus au niveau de l’information si seulement je parlais d’une réelle solution que je connais. Dans un texte réel, vous aurez beaucoup plus de choses à raconter car vous parlerez d’un sujet que vous maitrisez.

Essayez, vous serez bluffé de la facilité écriture que le modèle SPRI apporte

Ou peut on utiliser cette structure de texte ?

Pour faire simple: partout !

Que vous rédigiez un article de blog, un podcast, une vidéo ou une page de vente, vous pouvez utiliser ce modèle. Et si vous voulez demander à vos visiteurs de réaliser une action particulière, il vous suffit d’ajouter à la fin du modèle SPRI, un texte d’appel à l’action classique.

Encore une fois, je vous invite vraiment à tenter. Vous n’avez pas grand chose à perdre….

Pour vous donner une petite info bonus, j’utilise très souvent ce modèle de texte. Si vous analysez bien, vous vous rendrez compte que toute cette page est rédigée en suivant ce modèle SPRI 🙂