Le contenu en SEO : le deuxième pilier

Rate this post

Le SEO est bâti sur 3 piliers. C’est ce qu’on peut appeler “les fondamentaux du référencement naturel”. Cet article fait partie d’un dossier appelé : “Les 3 piliers du référencement naturel” et va parler du deuxième pilier: le contenu en SEO. A partir du moment ou l’un des trois n’est pas respecté, votre site perd inévitablement du poids aux yeux de Google…

Evidement, il est difficile de connaitre parfaitement les tenants et les aboutissants de chacun des piliers, c’est pour ça que je vais vous détailler ici le deuxième des trois piliers qui est…

Le contenu en SEO, c’est quoi exactement ?

C’est probablement le pilier qui est le plus facile à décrire. Le contenu est…

Tenez vous bien !

Votre contenu… Si si…

Vos textes, vos images, vos articles, vos pages… Tout ce qui est partagé, lisible ou visible est votre contenu.

Quand vous publiez un article avec 1000 mots et 3 images, votre contenu correspond à “1000 mots et 3 images”.

Pourquoi le contenu est tellement importante en SEO ?

Le contenu est important parce que Google et ses petits frères vont “comprendre” de quoi parle votre site et chacune de vos pages en utilisant le contenu. Votre contenu est la carte que vous donnez à Google pour sortir du labyrinthe de contenu qu’est le web…

Donc, pour faire simple, si vous voulez que Google comprenne facilement de quoi vous parlez, donnez lui du contenu. Et de préférence, du bon contenu !

Comment créer du bon contenu pour mon site ?

On va diviser cette rubrique en deux catégories. Nous allons parler de

  • Le bon contenu aux yeux de Google
  • Le bon contenu pour vos utilisateurs

Car bien évidemment, les deux n’auront pas les mêmes attentes et il est crucial de plaire aux deux.

Le bon contenu aux yeux de Google

Le bon contenu pour Google sera d’abord un contenu techniquement parfait. Je vous renvoi à l’article sur la technique en SEO.

Un bon contenu contiendra

  • un texte long
  • un texte structuré avec une hiérarchie
  • une expression clé
  • l’utilisation d’un champ sémantique lié à l’expression clé
  • une balise Title unique
  • une balise description travaillée
  • l’expression clé disséminée ici et là aux endroits chauds
  • des images pour illustrer avec leur attribut ALT
  • des liens (internes et externes)

Et pour bien faire, il faudrait ajouter que…

  • l’article ait des liens retours (backlink)
  • les visiteurs restent sur la page assez longtemps

Un bon contenu pour Google au niveau du texte

Un texte doit contenir un minimum de mots. Sans ça, il est difficile de traiter correctement un sujet. La ou avant, un article de 300 mots faisait l’affaire, maintenant, un article sous les 1000 mots ne fait plus vraiment le poids… Plus les autres sites font du contenu qualitatif et long, plus vous devez faire mieux.

Votre texte doit être hiérarchisé. Vous devez utiliser la balise de titre qui vont du “H2” au “H6”. bien que l’importance du Hx diminue plus son chiffre augmente… Le H2 est bien plus puissant en terme de SEO que la H6. Suivez un ordre logique dans la création de votre texte. Il n’est pas logique de passer d’un sous titre (H2) à un sous titre de niveau “H4” sans passer par le H3…

Un bon contenu pour Google au niveau de l’expression clé

Une et une seule expression clé par article. n’en ajoutez pas une deuxième, préférez faire un deuxième article.

Il est possible, et conseillé, de joindre des mots clés proches de votre expression clé pour enrichir votre contenu. Si vous parlez de pizza, il est logique de voir dans votre texte des mots comme: pâte, four, tomate et fromage. N’hésitez pas à utiliser les synonymes.

Les balises Title et Description pour Google

La balise Title est la plus importante de votre page au point de vue du référencement naturel, travaillez là !

Elle ne doit pas être trop longue pour pouvoir s’afficher entièrement dans les pages de Google. Elle doit aussi contenir votre expression clé. Si possible au début. Et tant qu’à faire, inciter au clique.

La balise description doit être réfléchie bien qu’elle n’amène rien d’un point de vue SEO, elle à pour but de donner envie de lire cet article qui vous a demandé tant de temps et d’efforts.

Les zones ou placer votre expression clé

Bourrer vos textes de vos expressions clé est une grave erreur. Google pénalise lourdement ce genre d’abus. Prenez le temps de voir ou placer vos expressions dans vos textes. Quand vous vous relisez, si vous trouvez qu’il y en à trop, Google pensera probablement la même chose…

Je vous invite à placer votre expression dans différentes zones comme

  • la balise Title
  • la balise Description
  • la balise H1
  • Dans un ou l’autre sous-titre
  • dans le premier paragraphe
  • ici et la dans le texte
  • dans l’attribut ALT de vos images

Pour ne pas surcharger votre texte, vous pouvez utiliser les termes proches comme les synonymes ou le champ sémantique

Ne négligeons pas nos images

Google ne comprends pas encore vraiment bien les images. Il faut l’aider à comprendre. Quand vous ajoutez une image via WordPress ou autre gestionnaire de contenu, vous avez quelque part une zone: “texte alternatif”. Remplissez la avec votre expression clé.

Cette zone sert pour Google mais également pour vos visiteurs. Si l’image a du mal à être chargée, le navigateur affichera ce texte à la place. Certaines personnes ayant des soucis de vue utilisent des navigateurs adaptés qui lisent le contenu des textes alternatifs au lieu des images. Ne faites donc pas, ici non plus, du bourrage de mot clé.

Le bon contenu pour vos utilisateurs

Aux yeux de vos visiteurs, un bon contenu ne sera vraiment le même que pour Google. Les internautes aiment plutôt un contenu qui correspond plutôt à ça :

  • aéré et agréable à lire
  • pas d’abus sur l’utilisation de l’expression clé
  • apporte de l’information / un point de vue
  • ne pas contenir de texte inutile qui ne fait qu’allonger le contenu

Apporter de l’information / un point de vue

Un visiteur sur votre article cherche une réponse ou un avis sur le sujet qui l’intrigue. Si vous ne proposez pas de solutions, d’astuces ou d’avis clair, votre lecteur aura l’impression de perdre son temps. Donnez lui l’information qu’il est venu chercher.

Ne pas donner à votre visiteur ce qu’il est venu cherché est le meilleur moyen de ne plus le voir revenir par la suite…

Aéré et agréable à lire

Un gros blog de texte ne donne pas vraiment envie. Prenez le temps d’aérer votre texte, utilisez des paragraphes. Un paragraphe d’une seule ligne peut donner du rythme à votre texte et maintenir l’attention de votre lecteur plus longtemps.

Pas d’abus sur l’utilisation de l’expression clé

Ce point marche aussi bien pour Google que pour votre visiteur. Un article de 1000 mots avec à chaque ligne: “l’expression clé choisie” qui revient au total 42 fois aura pour effet de vite énerver les gens. Imaginez lire “le contenu en SEO” dans chaque phrase… Je suis sur que vous cliqueriez facilement sur le bouton “précédent”

Ne pas contenir de texte inutile qui ne fait qu’allonger le contenu

Google veut du texte long. Vos visiteurs veulent du texte utile. Il va donc falloir travailler vos contenus pour qu’ils soient longs et intéressants. Écrire de la bouillie pour les moteurs de recherche fera fuir vos visiteurs et c’est l’inverse du but recherché.

Alors oui, c’est long et difficile, il faut y consacrer du temps mais le résultat en vaut la chandelle…

Qui peut m’aider pour gérer ma technique en SEO

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas créer votre contenu, je vous propose de vous accompagner dans cette étape tellement importante. Contactez moi.