Les 4 profils de vos lecteurs

Rate this post

Cibler son public c’est une chose essentielle, mais savez vous que, dans votre cible, il existe encore différents segments de personnes ? C’est pour ça que je vais vous parler des 4 profils de vos lecteurs

Qu’est ce qui amène les 4 profils de vos lecteurs

Quand on rédige du contenu, on apprend vite qu’il faut cibler ses articles. Il ne faut pas parler à tout le monde car si on parle à tout le monde, on ne parle à personne.

Simplement, après avoir défini son persona, on peut creuser encore un peu plus loin. Le problème actuel est de savoir si votre lecteur à les connaissances nécessaires pour vous comprendre ?

La problème principale se résume donc à cette question: “Que connait le lecteur du sujet sur lequel j’écris ?”.

C’est ici qu’apparait le concept des 4 profils de vos lecteurs.

Informations

Quoi

C’est quoi cette histoire des 4 profils de vos lecteurs ?

Tous vos lecteurs n’ont pas la même connaissance, compréhension et surtout les mêmes besoins de votre produit ou service.

Si votre voisin est intéressé par votre contenu, vous ne pourrez pas lui expliquer les mêmes choses si il ne connait que vaguement votre sujet ou si c’est un de vos confrère.

Qui

Qui sont ces fameux profils ?

Comme déjà dit, ils sont au nombre de quatre. En fonction de qui vous visez, il vous faudra y penser avant de créer la moindre ligne de texte. On retrouve dans cette liste:

  • Celui qui ne connait pas votre sujet
  • L’amateur du sujet
  • Le connaisseur
  • Le professionnel

Comment parler à chaque profil ?

Voici le type de contenu que je vous conseil de réaliser en fonction de la personne que vous visez.

Celui qui ne connait pas votre sujet

L’internaute qui cherche des informations sur un sujet qu’il ne connait pas sera une personne qui va avoir besoin de deux types de contenus

  • Le contenu d’éducation
  • Démontrer les problèmes

Le contenu d’éducation

Le contenu d’éducation vous demandera de donner des explications. Beaucoup d’explications… Il est parfois difficile à réaliser parce qu’il faut reprendre les bases. Des sujets qui, pour vous en tant que professionnel, vous paraissant souvent être l’évidence même. Pour votre visiteur, par contre, ce sera une découverte qui, si elle l’intéresse, l’amènera à poursuivre sa découverte. Et pourquoi pas en votre compagnie ?!

Prenez le temps d’éduquer vos lecteurs, ils deviendront peut-être vos clients de demain.

Démontrer les problèmes

Dans la même lignée que pour le contenu d’éducation, vos lecteurs ont parfois des problèmes dont ils ne sont pas conscients.

Pour prendre un exemple, je suis fan de référencement naturel. J’écris régulièrement sur le sujet. Imaginez vous parfois que le thème que vous avez choisi pour votre WordPress peut contenir de toutes petites erreurs de code qui sont invisibles pour vous mais bloquantes pour les moteurs de recherche ? Et que de ce fait, vous pouvez parfois être beaucoup moins bien classé que vous ne le méritez ?

Savez vous alors qu’un audit technique SEO va vous permettre de connaitre tous les points à corriger ? Certes ça demande du travail mais il peut vous rapporter un retour sur investissement qui en vaut largement la peine.

Si je viens de vous apprendre que vous avez probablement un problème qui peut vous causer beaucoup de tort, vous aurez aussi compris comment fonctionne ce type de contenu à créer pour vos visiteurs qui ne connaissent pas encore votre sujet et qui ont besoin qu’on leur démontre qu’ils ont des problèmes dont ils ne sont pas au courant…

L’amateur du sujet

L’amateur connait votre sujet. Pas très bien, pas en profondeur, mais il le connait. Il sait que votre domaine existe et qu’il à potentiellement des problèmes et donc qu’il à besoin de vous.

Ici, votre lecteur n’a pas besoin d’explications détaillées sur ses problèmes, il les connait déjà. L’intérêt ici est donc de réussir à appuyer sur les besoins que votre visiteur a par rapport a votre produit ou service.

Expliquez-lui pourquoi il a besoin de vous. Comment vous allez pouvoir l’aider.

Le connaisseur

Le connaisseur est souvent bien plus au courant de votre domaine que l’amateur. Il connait ses problèmes. Il sait qu’il a besoin de vous. Il sait qu’il va bénéficier de votre savoir faire.

Pour le connaisseur, votre mission est de mettre en avant les avantages de votre produit. En général, le connaisseur qui cherche à résoudre un problème recherche des solutions. Il est souvent prêt à acheter et cherche la meilleure solution dans. Expliquez-lui en quoi vos produits sont géniaux et comment ils vont pouvoir l’aider à résoudre ses problèmes.

Le professionnel

Si vous écrivez pour les professionnels, il y a peu de chances que vous leur appreniez quelque chose. C’est logique… L’intérêt d’écrire pour les professionnels de votre secteur sera de leur montrer comment votre produit pourra les aider à aider leurs clients.

Vos articles pour les pro vous aideront à prouver votre valeur aux gens qui seraient intéressés par votre expertise.

A vous maintenant de rédiger des articles faits par un pro, pour les pros. Ce type de contenu sera réellement utile si vous désirez faire de la sous-traitance.

Quand faut il réaliser quel type de contenu ?

La question est bonne mais ça dépend de vos objectifs… Si vous désirez travailler avec de grosses agences, faites d’avantage de contenu pour les professionnels. Prouvez-leur votre valeur. Si votre but est de travailler directement avec le client, je vous conseil de surfer entre le contenu pour l’amateur et celui pour le connaisseur…

Pourquoi je ne conseil pas de créer pour celui qui ne connait pas le sujet ?

Vous pouvez tout à fait créer du contenu pour la personne qui ne connait pas votre sujet. Vous pouvez faire de l’éducation et de la démonstration de problème. Mon avis sur le sujet est que ces personnes sont souvent, à ce moment, encore bien loin de l’acte d’achat. Il va falloir beaucoup d’efforts pour peu de résultats.

Si vous concentrez vos efforts sur les profils d’amateurs et de connaisseurs, vous évitez toute la partie d’éducation qui peut prendre beaucoup de temps. Une personne ne “s’éduque” pas en un article…

Combien d’articles pour chacun des 4 profils de vos lecteurs ?

Que vous écriviez pour un seul ou pour les 4 profils de vos lecteurs, comme pour tout site ou blog, je dirais que le maximum d’article est le mieux. Chaque article est une porte d’entrée vers votre site. Laissez les portes ouvertes 🙂